• English version
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

Accueil du site de la Tag, le réseau de la SMTC Transports de
l'Agglomération
Grenobloise

alerte
Accueil SEMITAG Le réseau TAG Dans les coulisses Les travaux trams de A à E. Un réseau qui s'entretient !

Les travaux trams de A à E. Un réseau qui s'entretient !

Tout au long de l’année, en soirée pour minimiser les perturbations, les équipes SEMITAG et les entreprises extérieures s'activent sur le réseau et réalisent d'importants travaux. Qu'ils soient curatifs pour réparer les rails ou la ligne aérienne à la suite de casses ou, plus rarement, d'un déraillement, ou préventifs pour éviter les dégradations prématurées, les travaux sont nécessaires et assurent un transport fiable, confortable et en toute sécurité.

 

Immersion dans la face cachée du réseau TAG !

Les travaux sont nécessaires au bon fonctionnement du tram...


(bouton croix pour quitter)

Depuis près de 30 ans, les trams de Grenoble arpentent les rues de l'agglomération et ses alentours. Depuis plus de 20 ans, les infrastructures subissent le passage quotidien de dizaines de rames. Il est donc nécessaire de veiller au bon entretien des installations.

 

Ainsi, différents types de travaux sont réalisés régulièrement pour assurer dans de bonnes conditions la circulation des trams et naturellement, les lignes A et B, premières lignes mises en service en service commercial (respectivement en 1987 et 1990) sont les plus concernées.




Des travaux du sol au plafond (ou du rail à la ligne aérienne !)

(bouton croix pour quitter) Travaux sur la ligne aérienne
Les travaux menés le long de nos lignes sont de tous types :
 

  • travaux de remplacement du rail usé surtout dans les courbes ou sur les troncs communs des lignes qui sont beaucoup plus sollicités,
  • travaux de calage du rail qui peuvent être amenés à bouger avec le temps,
  • travaux de rechargement du rail qui permet de redonner sa forme initiale au rail usé par le temps,
  • travaux de changement des aiguillages dont certains sont sollicités des centaines de fois chaque jour,
  • travaux d'adaptation de l'infrastruture comme avec l'arrivée des nouveaux trams en 2005 où l'ensemble des quais des stations ont dû être rallongés,
  • travaux d'engazonnement de la plateforme pour permet de limiter le bruit au passage des rames,
  • travaux de reprise de la ligne aérienne qui permet au tramway de capter l'énergie électrique.
      

En dehors de ces gros travaux, des coupures plus ponctuelles peuvent limiter le tram notamment pour le déplacement des poteaux de ligne aérienne lors de construction ou de destruction de bâtiments par exemple ou dans des cas nécessitant des réparations d'urgence... 

Dès que des opérations sont menées à proximité des voies, y compris lors des travaux sans lien avec le tramway, la ligne aérienne doit être consignée (on met la ligne hors tension) par mesure de sécurité. Le tram n'est donc plus alimenté et ne peut plus circuler. C'est notamment le cas lors de l'élagage d'arbres ou montage d'échaffaudages... 

 

  (bouton croix pour quitter) Travaux de connexion avec la ligne E                           (bouton croix pour quitter) Création du carrefour des lignes A, B et E                           (bouton croix pour quitter) Travaux de remplacement des rails 

 

Pleins feux sur le services des Installations Fixes...

Dans l'ombre des travaux, des hommes travaillent pour assurer l'entretien des voies du tram et transporter les voyageurs en toute sécurité. Il s'agit de l'équipe "Installations Fixes".
Qu'ils s'occupent de la igne aérienne (équipe Courants Forts) ou des équipements en station comme les distributeurs, valideurs et bornes d'informations voyageurs (équipe Courants Faibles), ils sont une vingtaine de personnes à oeuvrer quotidiennement sur le réseau TAG.

Un diagnostic régulier pour prévoir les gros travaux d'entretien

(bouton croix pour quitter) Soudure des nouveaux rails

Un diagnostic est effectué annuellement en plus des controles réguliers pour mesurer l'usure des différents éléments de l'infrastructure tramway. Sont notamment vérifiés l'état des aiguillages, des rails et de la ligne aérienne. Un programme de travaux prévisionnel est établi annuellement en prenant en compte l'ensemble des opérations hors tram à l'échelle de l'agglomération. Le but étant de coordonner les différents chantiers sur l'agglomération pour regrouper les travaux sur un même secteur.

Quelques exemples :

  • cet automne, des travaux seront réalisés sur le secteur d'Echirolles pour le compte du SIERG et du SMTC. Nous profitons des coupures pour mener en parallèle le changement des aiguillages.
  • Lors de la construction de la ligne E, nous devions couper les lignes A et B pour poser le croisement de rail. Nous avons profité de ces coupures pour réaliser d'autres travaux prévus comme le remplacement de rails usés sur la zone non desservie pendant cette période.
  • Au printemps et à l'automne, nous mutualisons les travaux d'élagage des arbres avec d'autres travaux d'entretien sur le même secteur.

 

En dehors des gros travaux d'entretien des voies du tram, des adaptations du réseau peuvent être programmées. Ce fût le cas lors de l'arrivée des nouveaux tramways. L'ensemble des stations ont dû être rallongées et surelevées pour être compatibles avec nos 2 types de rames, les plus anciennes TFS et les plus récentes Citadis. Ces travaux ont été regroupés avec des travaux de réfection de certaines voies du tram.

Des travaux organisés pour limiter la gêne à la clientèle avant tout

(bouton croix pour quitter) Travaux permettant l'exploitation en journée

Les tramways circulent tous les jours de 4h à 2h du matin. Il est alors difficile d'effectuer la majorité des travaux lorsqu'il n'y a aucun tram en circulation. La durée est bien trop courte ! 
La plupart des travaux s'effectuent alors en soirée ou l'été pour les gros travaux d'entretien des voies trams lorsque la clientèle est moins nombreuse et la fréquence des lignes plus faible. D'autre part, cela nous permet aussi de disposer de plus de véhicules pour exploiter les bus relais qui remplacent les trams (le soir et pendant les vacances, nous avons besoin de moins de véhicules pour les autres lignes). 
D'autre part, le maximum est fait pour éviter de multiples coupures sur plusieurs sections.

 

Nous pensons aux riverains qui peuvent être gênés par les nuisances sonores. Les travaux bruyants sont dans la mesure du possible effectués en début de soirée pour leur permettre de dormir plus paisiblement !
La plupart du temps, les chantiers permettent de reprendre l'exploitation le lendemain matin. Malheureusement, certains travaux nécessitent des coupures plus longues sur plusieurs jours sans interruption. Dans ce cas, les coupures peuvent s'effectuer en journée et sur plusieurs jours aux périodes les moins fréquentées comme les week-ends et/ou période de vacances scolaires. 

 

Vous l'avez bien compris, même si ces travaux entrainent des désagréments pour les voyageurs, ils sont indispensables au bon fonctionnement des lignes de tram. Nous faisons quotidiennement notre maximum pour garantir un transport fiable en veillant à l'entretien de vos lignes !

Haut de page