Le métier de contrôleur-voyageur

  • Lancer l'impression

Il sont 54 contrôleurs voyageurs à circuler quotidiennement sur le réseau TAG et effectuent plus de 15 000 contrôles chaque jours.

À l'origine cantonné à des missions de sanction, le métier de contrôleur voyageurs a évolué vers un rôle plus "commercial" avec une dimension relationnelle beaucoup plus importante.
Les contrôleurs voyageurs sont de plus en en plus sollicités pour du conseil personnalisé, de l'information voyageurs et de l'écoute des clients. Ils sont un relais d'information essentiel pour les voyageurs du réseau TAG.

Les contrôleurs sont également là pour assurer la sérénité à bord des véhicules : 

93% des voyageurs se sentent en sécurité sur le réseau TAG !

Parmi les demandes quotidiennes des voyageurs auprès des contrôleurs, on retrouve la demande d'informations trafic et perturbations du réseau, objets perdus ou trouvés, validité d'une carte OùRA! ou d'un abonnement, horaires et itinéraires, etc.
Le métier de contrôleur voyageur nécessite donc, en plus des compétences requises pour ce poste, une grande connaissance du réseau et de son fonctionnement.

La double vie des conducteurs-contrôleurs

Une expérimentation de 1 an au sein de la SEMITAG mise en place depuis juillet 2017, permet à 4 agents volontaires d'alterner chaque trimestre le métier de conducteur et celui d'agent de contrôle. A l'origine de ce système, Karine 49 ans, maman de 3 enfants passionnée aussi bien par la conduite que par le contact humain procuré par le contrôle voyageurs.

Tous les trois mois, Karine et trois autres de ses collègues changent de poste  : cette complémentarité est un manière pour ces 4 agents à double compétence, de varier les tâches. Tous se disent très satisfaits de pouvoir ainsi alterner des missions extrêmement différentes "qui cassent la routine professionnelle".

Le saviez-vous ?

La garde-robe technique des 54 agents de contrôle est 100% "made in France", voire ultra-locale avec des fournisseurs tels que Rodier et Paraboot !