En 2018, la SEMITAG recrute 80 conductrices et conducteurs

En 2018, la SEMITAG recrute 80 conductrices et conducteurs

  • Lancer l'impression

Rejoindre la SEMITAG, c’est conduire chaque jour des voyageurs à leurs destinations dans les meilleurs conditions, en participant au développement des transports collectifs durables dans la métropole.

Vous êtes sensibles à l'univers des transports publics ?
Vous êtes motivés à l’idée de répondre à des ambitions fortes en matière de relation client ?
Vous partagez les valeurs de solidarité, proximité, innovation ?

Jeunes diplômés, ou pas, en reconversion professionnelle, seniors… Votre profil nous intéresse !
En 2018, la SEMITAG recrute 80 conductrices ou conducteurs. Faites comme Thomas, Rony, Gaël, Marie
et toutes les conductrice et conducteurs du réseau TAG : devenez un super héros du quotidien !

3 bonnes raisons pour que les femmes deviennent conductrices

Voir l'image en grandOn croise du monde :
« Des clients, grenoblois ou touristes notamment pendant les vacances ! Et aussi des collègues avec lesquels on échange tout au long de la journée… »

Ce métier est valorisant et permet une bonne qualité de vie :
« On se sent utile et d’ailleurs de nombreux usagers nous le font remarquer par des petits signes, des gestes de sympathie ou de remerciement.
Chaque tranche horaires a ses avantages ou ses inconvénients : si on se réveille tôt, on est libre l’après-midi ! »

L’évolution de carrière est réelle :
« Chaque salarié peut changer de métier au cours de sa carrière, ce n’est pas vrai dans toutes les entreprises ! De conductrice, on peut passer responsable de ligne, contrôleur-réseau, au PCC pour gérer le réseau en cas d’incident, travailler à la billetterie, à la maintenance de l’affichage aux arrêts, ou à la mécanique…»

Juanita, conductrice tramway depuis 18 ans.

2 bonnes raisons pour devenir conducteur

 

Je suis fier de mon métier :
« Parfois il n’y a pas de communication verbale avec les usagers mais leurs regards suffisent à me réconforter et à évacuer le stress, l’état du trafic routier, les aléas du quotidien… Quand je rentre le soir, je suis content de ce que j’ai fait. »

 

J’aime l’autonomie de mon métier :
« En tenant un volant, j’apprécie d’être autonome et de pouvoir maîtriser le véhicule. Avec le tramway, je dompte un engin de 44 mètres de long et de 40 tonnes ! »

 

Imdat, conducteur bus depuis 22 ans.

 

Et autant de bonnes raison que de voyageurs !

Voir l'image en grand « Les clients sont dans l’ensemble adorables. On m’a offert des gâteaux, des chocolats... Pour Noël, un voyageur régulier de la ligne 20 m’a offert un pull marin que sa femme avait tricoté ! »

Ghislaine, conductrice depuis 9 mois.

Voir l'image en grand

« J’apprécie la relation avec la clientèle. Les voyageurs aiment leur réseau de transport, on leur rend un service. On est avenant, on leur sourit, on les accueille… on est parfois leur confident ! Certains ont envie de parler, ils me racontent leurs soucis du quotidien. On est aussi là pour ça. »

Grégory, conducteur depuis 3 an

Les pré-requis pour devenir conducteur à la SEMITAG

  • posséder le permis B ;
  • ne pas avoir passé les tests d’aptitude lors des 18 derniers mois ;
  • sens des relations commerciales ;
  • ponctualité ;
  • rigueur.

En route !

Ce métier vous intéresse et vous possédez les qualités requises ?

Déposez votre candidature en ligne