TAG agit contre le harcèlement sexiste!

TAG agit contre le harcèlement sexiste!

  • Lancer l'impression


De quoi parle-t-on ?

Le harcèlement sexiste se caractérise par le fait d’imposer tout propos ou comportement à quelqu’un en raison de son sexe ou de son orientation sexuelle et de créer ainsi une situation intimidante, humiliante, dégradante ou offensante portant atteinte à la dignité de la personne.

Les injures, les menaces, les violences sont sévèrement punies par la loi. Le harcèlement sexiste et les violences sexuelles ne sauraient être banalisés, tolérés, excusés ou minimisés. Chacun et chacune peut, et a la responsabilité de réagir.

Le harcèlement sexuel est réprimé par l’article 222-33 du Code pénal et les personnes coupables sont passibles de peine d’emprisonnement. 

 

TAG agit contre les comportements ou agressions sexistes sur son réseau.

Le SMTC et la SEMITAG se mobilisent pour assurer la sécurité de tous, et particulièrement des femmes pouvant être victimes de comportements ou d’incivilités sexistes.

Nous attendons des voyageurs du réseau TAG, qu’ils partagent nos valeurs d’égalité, de bienveillance et qu’ils respectent l’intégrité morale et physique des personnes qui les entourent.

Pour assurer la sérénité dans nos véhicules et aux arrêts, nous mettons tout en oeuvre pour prévenir, sécuriser et verbaliser toutes personnes aux comportements déviants ou nuisibles.

Témoins ou victimes il est important de ne pas se taire. Nous comptons sur vous pour agir avec nous.

Harcèlement sexuel et violences sexistes : ce que dit la loi


Sifflements

 

Ces comportements ne sont pas acceptables. Ils constituent une atteinte au droit à la sécurité et à la liberté de circuler. Ces comportements peuvent être signalés à la SEMITAG

Commentaires sur le physique
ou la tenue vestimentaire

 

Regards appuyés, propos sexistes,
questions intrusives

 

Injures
Menaces

6 mois d'emprisonnement et 22 500 € d'amende

Exhibition
Masturbation en public

1 an d'emprisonnement et 15 000  d'amende

Exposition à des images pornographiques, avances sexuelles, gestuelle obsène

2 ans d'emprisonnement et 30 000 d'amende

Baisers forcés, mains aux fesses, frottements, agressions sexuelles

5 ans d'emprisonnement et 75 000 € d'amende

Viol

15 ans de réclusion criminelle

 

 

Victimes, vous n'êtes pas coupable !

Vous pouvez :

  Signifiez votre refus avec fermeté, indiquez au harceleur ce qui vous gêne, lui dire « NON »
  Vous dégager de la situation de proximité physique qui vous est imposée 
  Alertez les passagers, les interpeller directement et à haute voix

Témoins, vous pouvez agir !

Vous pouvez :

  Vous rapprocher au moindre doute et aller demander à la personne en difficulté si elle a besoin d'aide
  Faire diversion en vous adressant au harceleur ou à la victime, ou vous interposer si vous le jugez possible
  Impliquez d'autres passagers témoins de la scène et les associer à votre démarche

Si vous avez été témoin d'une agression, vous pouvez proposer à la victime de l'accompagner déposer plainte.

En cas d'urgence

 

Faites appel aux conducteurs(trices), aux contrôleurs ou aux agents de prévention. Ils sont disponibles pour vous soutenir.

ou

Bouton d'urgence

Utilisez le bouton d'appel conducteurs dans les trams Citadis et TFS rénovés.

Police de secours

Appelez les secours en composant le 17 (Police)
ou le 112 (numéro d'urgence européen)

Envoi d'un sms

Les sourds, malentendants et personnes
ayant des difficultés à parler, victime ou témoin,
peuvent envoyer un sms au 114

Informations utiles

www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr

 

39 19

Numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de toutes formes de violences, ainsi qu’à leur entourage. Anonyme et gratuit, il est accessible 7 jours sur 7.

 

Bien voyager sur le réseau TAG, c’est avant tout une question de savoir-vivre ! Consultez le règlement d’exploitation complet.