Bien voyager

Bien voyager

  • Lancer l'impression

Valider son titre de transport, céder sa place, laisser descendre avant de monter : bien voyager sur le réseau TAG, c’est avant tout une question de savoir-vivre !

Voyager en règle

Pour voyager en règle, vous devez être muni d'un titre de transport TAG en cours de validité.

Une fois validé, votre titre de transport vous permet de voyager 1 heure,  correspondances comprises.

Tous les titres sont utilisables sur :

Pensez à valider votre ticket ou votre carte Oùra! :

-     à chaque montée dans le bus ;

-     avant de monter dans le tramway sur le quai de la station ;

-     à chaque correspondance.

ATTENTION : il n’y a pas de valideur à l’intérieur des tramways du réseau TAG.

En cas de contrôle, présentez spontanément votre titre de transport.

En cas d'infraction

Des agents de contrôle assermentés parcourent en permanence le réseau TAG. Lors d'un contrôle, vous êtes invité à présenter spontanément votre titre de transport valide.

En cas d’irrégularité, vous vous exposez à une amende. Elle doit être payée immédiatement au contrôleur. En cas de paiement différé, l’amende est majorée.

Montant des infractions

Vous ne possédez pas votre carte OùRA! munie d’un titre en cours de validité :

  • Montant de l'amende : 10  pour frais de dossier. Vous avez 10 jours maximum pour présenter votre carte au bureau des recouvrements.

Vous n'avez pas de titre de transport en cours de validité (absence de titre, absence de justificatif de tarif réduit, titre en mauvais état ne permettant pas le contrôle, etc.), le montant de l'amende est de :

  • 61  si vous payez immédiatement ;
  • 86  si vous réglez dans les 10 jours à partir de la date d’émission du PV ;
  • 111  si vous payez entre le 11e jour et jusqu’à 2 mois à compter de la date du PV ;
  • A défaut de paiement dans les 2 mois, le tribunal est saisi et vous serez redevable d'une amende forfaitaire majorée, recouvrée par le Trésor Public, d'un montant de 180 .

 

Payer une amende

Si vous ne payez pas immédiatement au contrôleur TAG, vous devez vous rendre au bureau des recouvrements muni de votre PV d’infraction.

Lieu : Ligne A – Station Grand’place

Ouvert du lundi au vendredi de 7 h 45 à 17 h 00

 

Vous êtes verbalisé ? Du 20 octobre 2017 au 19 avril 2018, régularisez votre situation en devenant un abonné TAG.

En savoir plus


Les bonnes attitudes

À l’arrivée du bus :

  • faites signe au conducteur pour qu’il s’arrête ;
  • entrez par la porte avant ;
  • validez votre titre de transport ;
  • avancez vers l'arrière du bus pour faciliter l'accès des passagers suivants ;
  • ne gênez pas la visibilité du conducteur.

Bon à savoir : le conducteur est habilité à vous demander votre titre de transport.

Dans les tramways : 

  • validez votre titre de transport sur le quai avant de monter, y compris en correspondance ;
  • utilisez toutes les portes du tramway et laissez sortir les passagers avant d’entrer ;
  • ne faites pas obstacle à la fermeture des portes ;
  • tenez-vous en permanence.

Courtoisie et respect

Pensez à céder votre place assise aux personnes âgées, aux futures mamans et aux personnes handicapées. Les places identifiées par le logo « places réservées » leur sont destinées en priorité. 

 

Pensez aux personnes qui vous succéderont et respectez l'endroit où vous êtes.

Seuls les animaux de petite taille, accompagnés de leur maître, sont admis à bord à condition qu’ils ne constituent pas une gêne pour les autres voyageurs.

Les chiens guides des personnes aveugles, malvoyantes ou handicapées et les chiens des forces de l’ordre sont également admis.



Les vélos pliés, rollers, skateboards et autres planches à roulettes sont admis et doivent être tenus à la main et non au pied.

Les poussettes sont autorisées dès lors qu’elles ne gênent pas l’accès et la sortie des véhicules. Elles doivent être tenues et les freins bloqués.



Les cyclomoteurs et les scooters électriques sont interdits.

Les vélos non pliables sont admis dans la partie centrale du tramway les dimanches et jours fériés, avant 7 h 30 et après 19 h 30 les jours ouvrables sous réserve de ne pas gêner les voyageurs et de tenir l’espace devant les portes dégagé.

Sur certaines lignes Flexo, vous pouvez voyager avec votre vélo en soute ou sur les racks prévus à cet effet.

Il est strictement interdit de :

  • fumer ou vapoter dans les trams et bus ;
  • mettre les pieds sur les sièges ;
  • détériorer le matériel ;
  • ouvrir les issues de secours, sauf en cas d'urgence.

Voyager en sécurité

Pour votre sécurité, tous nos véhicules (bus et trams) sont équipés d’un système de vidéo-protection. Les effets personnels ne doivent pas rester sans surveillance.

En cas d’incivilité ou d’agression :

Signalez-le immédiatement au conducteur ou à tout agent TAG présent à ce moment-là : ils sont là pour vous prêter assistance et peuvent, à tout moment, demander l’intervention des pompiers, de la police ou de la gendarmerie.

Si vous ne pouvez pas agir tout de suite, appelez AlloTAG au 04 38 70 38 70. Nos conseillers sauront vous orienter vers le service compétent.

Les informations utiles à fournir :

  • la ligne empruntée ;
  • le numéro de bus ou tram si vous avez pu le relever ;
  • la direction prise ;
  • l’arrêt le plus proche ;
  • l’heure des faits.

Votre titre de transport validé peut également nous aider dans nos recherches.

Seul un signalement rapide peut permettre un relevé vidéo utile en cas de dépôt de plainte.

Si vous êtes blessé(-e) :

Consultez le jour même un médecin, il vous délivrera un certificat médical précisant le nombre de jours d’interruption temporaire de travail (ITT) le cas échéant (document à fournir en cas de plainte).

Si vous avez été victime d’une infraction, vous (ou vos représentants légaux si vous êtes mineur) devez déposer plainte le plus rapidement possible au bureau de police le plus proche ou à la Brigade de gendarmerie de votre choix. 

Soucieuse d’assurer la sûreté sur le réseau TAG, la SEMITAG a mis en place un Contrat Local de Sécurité (CLS) spécifique aux Transports Publics, avec de nombreux partenaires (police, justice, institutionnels). En savoir plus sur ce dispositif.