Les stories | Les trams s'habillent aux couleurs des évènements

Les stories | Les trams s'habillent aux couleurs des évènements

  • Lancer l'impression

Vous l’avez sûrement remarqué à plusieurs reprises, certains tramways «s’habillent» le temps de quelques semaines aux couleurs d’évènements sportifs ou culturels de l’agglomération.

De la réalisation du visuel à l'impression puis la pose, découvrez les différentes étapes de l'habillage d'un tramway !

Le choix des partenaires

Voir l'image en grandL'habillage de tramways pour la promotion d'évènements est efficace mais reste exceptionnel. Pour renforcer son impact, 3 rames maximum habillées aux couleurs des partenaires circulent simultanément sur le réseau. Toutes les demandes ne sont donc pas systématiquement honorées : il faut qu'elles s’inscrivent dans un planning établi à l’avance et répondent à une charte de partenariat définie.

Le financement est entièrement assuré par le partenaire annonceur et comprend la création du visuel, la réalisation des adhésifs et la pose par des professionnels. La rame de tramway est mise à disposition par la SÉMITAG. Nous pouvons comparer le coût d'un habillage complet de tram à une publication dans un journal de presse locale pour une durée d’une semaine, avec cependant un avantage considérable : les habillages sont généralement établis pour une durée de 2 mois, avec un fort impact visuel dans l'agglomération.

 Le partenaire choisit la ligne sur laquelle il souhaite communiquer en fonction de la cible et des messages : la ligne A connaissant la plus forte fréquentation avec plus de 80 000 passagers quotidiens, elle est souvent retenue pour la circulation de rames habillées.

Plusieurs types d’habillages sont possibles

  • la vitrophanie, qui consiste à habiller seulement les vitres du tramway, avec de l’adhésif dit « micro-perforé » permettant de maintenir la visibilité nécessaire à l’intérieur de la rame de tramway. 5 vitres sont ainsi couvertes sur chaque face,
  • le covering partiel, qui permet de recouvrir la carrosserie et éventuellement certaines vitres,
  • le covering total, qui consiste à recouvrir intégralement la rame de tramway par des adhésifs, à la fois sur les vitres et sur la carrosserie. 

D’un point de vue technique, les tramways les plus modernes (appelés Citadis) sont préférés pour réaliser les habillages, la carrosserie étant plus lisse.

1. Réalisation de la maquette

La maquette de l’habillage est réalisée par le partenaire et son agence de communication, avant d’être soumise à validation par les services de la SÉMITAG qui vérifient le respect des contraintes techniques et éditoriales. 

2. Impression des adhésifs

Le prestataire chargé de l’impression reçoit les fichiers de la maquette et lance les travaux sur des machines spécifiques en layes. Le format de la machine étant particulièrement contraint, l’adhésif est découpé en plusieurs morceaux. 

Voir l'image en grand

3. Pose de l’habillage

La pose est réalisée dans l’un des deux ateliers de maintenance tramway de la SÉMITAG (Eybens ou Gières).
Après un lavage de la rame, les prestataires poseurs appliquent les différents éléments, avec une maquette papier comme support.

Dans le cas d'un covering total, 2 jours sont nécessaires à la pose des adhésifs. Dans un premier temps, les poseurs travaillent au niveau du sol, puis la rame est mise sur fosses pour la pose des adhésifs en toiture et au niveau du bas de caisse.

Dans le cas d'une vitrophanie, la pose est réalisée en 4 heures, la rame n’ayant pas besoin d’un levage sur fosses.

L'adhésif utilisé est spécialement étudié pour ne pas altérer la carrosserie et la peinture lors de la dépose de l'habillage.

Découvrez des habillages de rames en vidéo !

Quelques habillages sur les rails à (re)découvrir

Depuis 2012, une vingtaine de rames ont revêtu des habits provisoires. Parmi ces opérations, nous pouvons citer la promotion du nouveau site tag.fr, celle de la semaine de la mobilité, des équipes du FCG pour le rugby et des Brûleurs de Loups pour le hockey...

Des dizaines de vitres ont été adhésivées aux couleurs de l'Office de tourisme, du Cabaret Frappé...

Voici quelques exemples des réalisations qui ont pu être apercues sur le réseau TAG !

 

N'hésitez pas à partager vos photos de tramways habillés sur notre compte Instagram #tagetmoi !

Le saviez-vous ?

En juin 2017, dans le cadre du Grenoble Street Art Festival, 2 artistes graffeurs sont venus travailler directement sur le tram qui avait été recouvert d'une protection à l'occasion. Il ne s'agissait pas de fichiers imprimés comme pour les autres habillages !

Voir l'image en grand Habillage pour le SDIS 38
  Voir l'image en grand Habillage pour le FCG

Voir l'image en grand Habillage site tag.fr

Voir l'image en grand Habillage FCG

Voir l'image en grand Habillage 20 ans du Musée de Grenoble
Voir l'image en grand Habillage David Guetta

Lire d'autres stories :

  • Les stories | Une rame tombe en panne et c'est le poussage !

    Parce que nos trams roulent presque 24h/24, des pannes peuvent survenir, malgré toutes les précautions et la maintenance préventive.

    Dans ce cas, la régularité du réseau est en jeu, et tout est fait pour résoudre le problème dans les meilleurs délais. Malheureusement, certaines pannes peuvent bloquer la ligne plusieurs minutes, voire quelques heures.

    Retour sur la gestion d'un incident technique...

  • Les stories | Les travaux trams de A à E.

    Tout au long de l’année, en soirée pour minimiser les perturbations, les équipes SEMITAG et les entreprises extérieures s'activent sur le réseau et réalisent d'importants travaux. Qu'ils soient curatifs pour réparer les rails ou la ligne aérienne à la suite de casses ou, plus rarement, d'un déraillement, ou préventifs pour éviter les dégradations prématurées, les travaux sont nécessaires et assurent un transport fiable, confortable et en toute sécurité.

    Immersion dans la face cachée du réseau TAG !

  • Les stories | Le fabuleux voyage des doudous perdus

    Chaque jour voit son lot d'objets oubliés à bord de nos bus et trams. Et parce que certains objets sont particulièrement précieux pour nous, nous mettons tout en oeuvre pour que son propriétaire puisse les récupérer !

    Retour sur le parcours des objets trouvés, à travers le voyage d'un doudou.

  • Les stories | Un camion percute un tram et tout déraille

    Mercredi 21 janvier 2016, il est 16h16... Une rame de tramway de la ligne B est percutée par un camion... la rame absorbe le choc en déraillant et limite les conséquences pour les passagers. Le tram est alors bloqué à proximité de la station Mayencin - Champ Roman en direction de Plaine des Sports.
    Heureusement, seuls des dégats matériels sont à déplorer.

    Cependant, cet accident va provoquer d'importantes perturbations sur les lignes B et C...

  • Les stories | Une manifestation, comment le réseau TAG s'adapte et informe ?

    Le réseau TAG est un des acteurs importants de l'agglomération. Il est aussi l'un des premiers à être impacté par des évènements prévus ou inopinés comme les manifestations. Nous devons faire face au mieux à ces évènements pour que la clientèle soit le moins perturbée et le mieux informée. Malgré tout, lors de certaines manifestations, certaines lignes peuvent être coupées, limitées ou déviées.