Les stories | Le fabuleux voyage des doudous perdus

  • Lancer l'impression

Chaque jour voit son lot d'objets oubliés à bord de nos bus et trams. Et parce que certains objets sont particulièrement précieux pour nous, nous mettons tout en oeuvre pour que son propriétaire puisse les récupérer !

Retour sur le parcours des objets trouvés, à travers le voyage d'un doudou.

MARDI 14H00 – Un doudou abandonné sur son siège

Il avait pris le tram accompagné son fidèle ami et le voici, seul, abandonné : son compagnon de route est descendu à Vallier-Catane, en l'oubliant sur le siège. Tous les parents l’admettront : cette scène est dramatique ! Commence alors  le voyage du doudou dans les coulisses du réseau TAG.


À son arrivée au terminus, le conducteur de la rame inspecte son véhicule ; il récupère le doudou assis sagement sur le siège et contacte le poste centralisé d'information (PC Info), en donnant la description la plus précise de l'objet. La chaîne d'information se met alors en place : à son tour, le service AlloTAG est informé. 

 

MARDI 16H00 – Le propriétaire se manifeste

S’apercevant de son oubli, souvent dès sa sortie du tram ou du bus, le propriétaire se manifeste en contactant le service AlloTAG (04 38 70 38 70 choix n°5, du lundi au samedi de 8H à 18H), via les réseaux sociaux Twitter  ou Facebook, ou tout simplement auprès d'un conducteur du réseau. Il prend également le soin de déclarer son doudou perdu sur la plateforme tag.fr/perdutrouve.

Si l'objet n'a pas été encore retrouvé, un message est alors envoyé à l'ensemble des conducteurs de la ligne concernée, pour localiser le doudou. Dès que celui-ci est repéré à bord d'un véhicule, un rendez-vous est pris avec le propriétaire, et il pourra le récupérer directement le jour-même, sur le réseau.

Vous avez perdu un objet ?

Rendez-vous sur www.tag.fr/perdutrouve pour déclarer votre objet perdu.

Le saviez-vous ?

Chaque année, ce sont plus de 4 000 objets et 5 000 cartes OùRA! qui sont traités par le service Objets Trouvés !

MARDI 20H00 – Le rendez-vous manqué

Si le rendez-vous ne peut pas être honoré, ou si le propriétaire ne s’est pas manifesté, le doudou reste alors dans le bus ou le tram. Chaque soir en fin de service, tous les doudous trouvés rentrent au dépôt, où ils sont recensés. Le lendemain, ils sont déposés au service Objets Trouvés, situé dans les locaux de l'agence de Mobilité du Centre-Ville (49 avenue Alsace Lorraine à Grenoble).

 

Quelques objets insolites retrouvés dans nos véhicules...

Du parapluie au saxophone, des béquilles aux poussettes (vides, en principe !), des prothèses aux jouets intimes, c'est une multitude d'objets de toutes sortes qui sont perdus puis retrouvés sur le réseau TAG !

JEUDI 14H00 - Le doudou attend son propriétaire

Arrivés au service Objets trouvés, le doudou attend alors sagement son propriétaire pendant 5 jours.  Passé ce délai, c'est la Police Municipale de Grenoble, qui en récupère la garde. A cet instant, le doudou est fiché sur la nouvelle plateforme et étiqueté. Le logiciel rapproche les deux signalements. Un mail est alors envoyé à l’heureux propriétaire.

JEUDI 16H00 – Les retrouvailles

Un coup de fil à AlloTAG et un rendez-vous est fixé pour les retrouvailles. Les 2 compagnons sont alors à nouveau réunis, pour la joie de tous...

Le chiffre

1500

C'est le nombre d'appels vers AlloTAG concernant un objet perdu ou trouvé, soit 30% des appels !

Si ce n'est pas un doudou...

mais votre carte OùRA!...

 

 

Lire d'autres stories :

  • Les stories | Une rame tombe en panne et c'est le poussage !

    Parce que nos trams roulent presque 24h/24, des pannes peuvent survenir, malgré toutes les précautions et la maintenance préventive.

    Dans ce cas, la régularité du réseau est en jeu, et tout est fait pour résoudre le problème dans les meilleurs délais. Malheureusement, certaines pannes peuvent bloquer la ligne plusieurs minutes, voire quelques heures.

    Retour sur la gestion d'un incident technique...

  • Les stories | Les trams s'habillent aux couleurs des évènements

    Vous l’avez sûrement remarqué à plusieurs reprises, certains tramways «s’habillent» le temps de quelques semaines aux couleurs d’évènements sportifs ou culturels de l’agglomération.

    De la réalisation du visuel à l'impression puis la pose, découvrez les différentes étapes de l'habillage d'un tramway !

  • Les stories | Les travaux trams de A à E.

    Tout au long de l’année, en soirée pour minimiser les perturbations, les équipes SEMITAG et les entreprises extérieures s'activent sur le réseau et réalisent d'importants travaux. Qu'ils soient curatifs pour réparer les rails ou la ligne aérienne à la suite de casses ou, plus rarement, d'un déraillement, ou préventifs pour éviter les dégradations prématurées, les travaux sont nécessaires et assurent un transport fiable, confortable et en toute sécurité.

    Immersion dans la face cachée du réseau TAG !

  • Les stories | Un camion percute un tram et tout déraille

    Mercredi 21 janvier 2016, il est 16h16... Une rame de tramway de la ligne B est percutée par un camion... la rame absorbe le choc en déraillant et limite les conséquences pour les passagers. Le tram est alors bloqué à proximité de la station Mayencin - Champ Roman en direction de Plaine des Sports.
    Heureusement, seuls des dégats matériels sont à déplorer.

    Cependant, cet accident va provoquer d'importantes perturbations sur les lignes B et C...

  • Les stories | Une manifestation, comment le réseau TAG s'adapte et informe ?

    Le réseau TAG est un des acteurs importants de l'agglomération. Il est aussi l'un des premiers à être impacté par des évènements prévus ou inopinés comme les manifestations. Nous devons faire face au mieux à ces évènements pour que la clientèle soit le moins perturbée et le mieux informée. Malgré tout, lors de certaines manifestations, certaines lignes peuvent être coupées, limitées ou déviées.